Comment un chien marque-t-il son territoire ?

À l’instar de ses congénères sauvages, le chien a besoin de marquer son territoire afin de délimiter ses zones d’activités. Si cela ne pose pas problème à l’extérieur, le marquage urinaire devient gênant dans la maison. L’éduquer sur la propreté devra alors être votre priorité.

L’urine pour marquer son territoire

Le marquage territorial n’est pas un acte propre aux animaux sauvages qui le font pour indiquer leurs zones d’activités. Même les animaux domestiques en l’occurrence les chiens marquent instinctivement leur territoire à travers l’émission d’urine. Déjà, on parle ici de petites gouttes de pipi qu’ils déposent ici et là et non de grosses flaques. Lorsqu’il urine massivement du jour au lendemain en guise de marquage territorial, cela peut indiquer un éventuel problème de santé. Il faudra dans ce cas se rendre au plus vite se rendre chez le vétérinaire. Grâce à l’odeur de pipi, le chien envoie un signal envers les intrus pour les faire comprendre qu’ils sont dans sa zone d’exclusivité et qu’ils prennent des risques en y pénétrant.

Les endroits marqués par le chien

Le marquage urinaire se fait dans un premier temps à l’extérieur du foyer au moment des balades dans les parcs ou dans la rue. Et tout est bon pour être marqué : poteaux, arbres, broussailles, pneu de voiture ou angle de maison. Il n’est pas conseillé de réprimander le chien, car ce comportement est instinctif et naturel. Il ne pourra pas s’en empêcher, à plus forte raison s’il y a une chienne en chaleur qui vit dans le quartier. Le marquage peut devenir excessif, car il se mettra alors à lever la patte tous les deux mètres.

À l’extérieur, ce comportement n’est pas trop grave, mais à la maison, la délimitation des zones de vie risque de devenir invivable notamment à cause de l’odeur. Dès son plus jeune âge, le chien marquera différentes zones dans la maison à l’instar de la zone de repas, de besoins et de repos. Les autres individus ne devront pas accéder à ces différents endroits. Lorsqu’un nouvel animal de compagnie, un partenaire, un colocataire ou un bébé arrive dans la maison, le fait qu’il veuille légitimer sa présence peut prendre des proportions extrêmes. Il se mettra à déposer son odeur partout notamment sur les objets appartenant au nouveau venu.

Lui inculquer les règles de propreté

Dans l’optique de réduire les émissions d’urine dans le foyer, vous devez éduquer votre chien aux règles d’hygiène, et cela, dès son plus jeune âge. Il n’est pas forcément nécessaire de le gronder ni de le punir. Surtout, ne plongez pas sa truffe dans son pipi. En plus d’être traumatisant et humiliant pour votre toutou, cet acte n’a rien d’éducatif. Faites-lui comprendre que ce n’est pas ce que vous attendez de lui en lui disant « non » et en lui donnant une petite secousse. Pensez à le féliciter à chaque fois qu’il fait ses besoins aux endroits désirés. Il est aussi recommandé de le sortir le plus régulièrement possible. Au fil du temps, vous régulerez ses envies en choisissant des moments fixes pour ses sorties. Ainsi, il ne fera ses besoins que durant ces promenades.

Ajouter un commentaire

Dernières publication